Recherche avancée

Compte financier unique : « Gagner du temps et éviter les doublons »

Les documents budgétaires
Publié le 25 septembre 2019 - Mis à jour le 14 octobre 2019
Interview
Compte financier unique : « Gagner du temps et éviter les doublons »

Dès 2020, plusieurs collectivités territoriales volontaires expérimenteront le compte financier unique (CFU) qui remplacera les actuels compte administratif et compte de gestion. La Ville de Cannes fera partie de la deuxième vague de collectivités à expérimenter le CFU à partir de 2021. En 2022 un premier bilan sera dressé par le Gouvernement afin d’étudier une éventuelle généralisation du dispositif. Nous avons échangé avec le Directeur des finances de la mairie, Yvan Bermond sur les raisons de son engagement dans cette expérimentation.

Pourquoi avez-vous souhaité faire partie des collectivités volontaires pour expérimenter le compte financier unique en avant-première ?

La ville de Cannes a la volonté d’être associée en amont des réformes à venir, et ce, afin de mieux anticiper les changements. Mettre en place le compte financier unique en 2021, cela nous permet de disposer de plus de temps avant qu’il soit généralisé à l’ensemble des collectivités. Nous appliquerons la norme comptable M57 dès 2021 sachant qu’elle sera appliquée partout en 2023. Participer à cette expérimentation nous permet aussi de dialoguer avec nos partenaires du ministère des Finances et de pouvoir échanger en direct avec ceux qui sont à la manœuvre et qui décident des changements de règlementation. Au final, nous investissons dès maintenant du temps dont ne nous disposerons pas nécessairement demain.

Que va changer le passage au compte financier unique pour vous ?

On va gagner du temps et éviter les doublons. Actuellement, le compte de gestion et le compte administratif établis chaque année comportent entre 70 et 75 % d’informations redondantes. On perd donc du temps à contrôler deux fois la même chose, d’autant plus que le compte de gestion établi par le trésorier se fonde sur les bases de données de la collectivité. Avec un seul et même document, le contrôle budgétaire sera plus efficace et certaines choses pourront être automatisées. Cela permettra également plus de clarté et plus de lisibilité, que ce soit pour nous, mais aussi pour le citoyen qui a la possibilité de consulter les documents budgétaires de la ville.

Qu’attendez-vous de cette expérimentation ?

Nous avons envie d’avancer sur le compte financier unique. Bercy a indiqué vouloir mener l’expérimentation de manière partenariale avec les collectivités territoriales, pour nous c’est très positif, car nous aurons la possibilité de transmettre nos retours d’expérience. Le maire de Cannes, le Directeur général des services et moi-même sommes volontaires pour moderniser la gestion budgétaire. Aujourd’hui, il reste encore quelques freins à lever du côté des outils informatiques, mais nous sommes enthousiastes et confiants sur la mise en place du CFU. Avec la mise en œuvre d’un document plus simple, plus clair, nous avançons dans le bon sens.

  • Rechercher dans cet article
Du même auteur