Recherche avancée

Nouveauté : mise en place d’une application web au service de l’investissement public local

Le cycle budgétaire
26 juillet 2018
Prospective

Un nouvel outil a été récemment créé par l'Observatoire des finances et de la gestion publique locales (OFGL), qui permet de connaître les caractéristiques des investissements engagés par un territoire et de les comparer avec celles d'un autre ensemble de collectivités.

Il s’agit, depuis début juin, de la mise en ligne d’une application gratuite, simple d’utilisation, baptisée « Cap sur la data de l’investissement local » et qui met les données sur l’investissement public local à disposition de tous, par le biais de différents indicateurs financiers en les traduisant dans des graphiques ou des données individuelles.

Les données présentées sont issues de choix et de traitements de l’OFGL à partir des bases de données « balances comptables » fournies par la DGFiP (ministère des Finances), d'informations de la direction générale des collectivités locales et des populations produites par l’INSEE.

Précisément, cette application permet de dresser un portrait financier de l’investissement public local sur un groupe de collectivités défini sur mesure par l’utilisateur, ainsi qu’à leurs données individuelles ; ledit portrait financier fournissant aux décideurs locaux et à leurs partenaires des éléments qui peuvent les accompagner dans le développement des politiques publiques locales.

L'originalité de l'application réside, notamment, dans ses possibilités offertes en matière de comparaison. Une grande latitude est laissée volontairement par l’OFGL aux utilisateurs dans la composition de l’échantillon de référence.

En pratique, comment cela fonctionne ? L’utilisateur analyse les dépenses d'investissement d'un échantillon de collectivités locales, tout en ayant la possibilité d'isoler une entité parmi ce groupe. Il dispose, par suite, de représentations graphiques et de données individuelles qu’il peut extraire pour construire sa propre analyse.

Après sélection d’un échantillon compris au sein d’une strate démographique et en croisant différents types d’informations (à titre d’exemple, l’appartenance ou non à des collectivités touristiques ou de montagne, la nature juridique des groupements), ces données permettent d’obtenir des informations générales sur les dépenses d’équipement sur une période donnée, sur leurs modes de financement et, plus précisément, sur la décomposition des dépenses et des recettes.

Enfin, l’OFGL rappelle que « les valeurs moyennes ne constituent pas des objectifs ou des références absolues mais reflètent une situation d’ensemble à un instant. Toutes les collectivités ne se situent pas au même stade de leur projet de territoire […] les facteurs différenciant sont multiples et doivent, en fonction des cas, être rappelés pour nourrir l’analyse ».

La mise en place de cette application est à souligner. Ce n’est qu’une première étape, une sorte de version « test », qui comprendra par la suite, à ne pas en douter, davantage de données.

Source :

  • Rechercher dans cet article
Du même auteur