Recherche avancée

Les conséquences liées à l’interdiction des terrasses chauffées

Les principes budgétaires et comptables
Publié le 11 avril 2022 - Mis à jour le 11 avril 2022
Veille juridique

Dans sa question écrite du 2 février 2021, la députée Valérie Petit interroge le Gouvernement sur les conséquences de l'interdiction des terrasses chauffées dès l'hiver 2021. En effet, la députée considère qu'il existe des propositions alternatives envisageables, à savoir par exemple prévoir l'application de cette mesure, non pas dès l'hiver 2021, mais la reporter lorsque les restaurateurs auront pu se relever de la crise sanitaire, ou encore faire une distinction entre les installations chauffant les terrasses au gaz et celles à l'électricité.

 

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Du même auteur