Recherche avancée

Réforme des trésoreries : les mesurettes ne changeront pas tout

Les procédures budgétaires et comptables particulières
18 novembre 2020
Veille juridique

Le ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance est une cible particulièrement impactée par les plans successifs de réduction des agents publics. En effet, à l'inverse de l'Éducation nationale, de l'Intérieur, il ne présente pas un enjeu politique dans l'opinion publique.

Ainsi, pour la période 2020/2022, le ministre de l'Action et des Comptes publics a annoncé une baisse des effectifs d'environ 5 800 postes. Cette diminution pousse donc à des réorganisations et à des mutations dans le fonctionnement de ce ministère et dans son implantation géographique. Ces mutations touchent bien évidemment le secteur public local.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Du même auteur