Recherche avancée

Subordonner l’accès à un service public à l’adhésion à une association

Le choix d’une politique tarifaire
Publié le 7 septembre 2017 - Mis à jour le 7 février 2019
Fiche pratique

La commune peut opter pour la gestion déléguée pour les services publics facultatifs tels que la restauration scolaire et l’accueil périscolaire. Tant que la question n’a pas été tranchée par les juridictions administratives, il semble préférable que l’association, à qui il a été donné délégation pour gérer ces services, n’impose pas d’adhésion obligatoire avec paiement d’une cotisation aux usagers de ces services.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article