Recherche avancée

Règles de prescription

Le mandatement
Publié le 16 février 2017 - Mis à jour le 4 décembre 2020
Fiche pratique

Sont prescrites au profit des communes toutes créances qui n’ont pas été payées dans un délai de quatre ans à partir du premier jour de l’année suivant celle au cours de laquelle les droits ont été acquis (L. no 68-1250, 31 déc. 1968, mod., art. 1er). D’une manière générale, les droits sont acquis lorsque le montant de la créance peut être connu dans sa nature et son montant. La prescription a pour effet d’éteindre la dette de la collectivité à l’égard de son créancier en l’absence de paiement dans les délais légaux. Le délai de prescription peut toutefois être interrompu ou suspendu (Circ. Intérieur, 18 janv. 1991). Seule l’assemblée délibérante peut renoncer à appliquer la prescription : le comptable ne peut payer le mandat en l’absence d’une délibération.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article